HOME 

< retour

12 HEURES DE SEBRING 2018 (16 & 17 mars)

JDC MOTORSPORTS ET NELSON PANCIATICI DANS LE TOP 10 !

Dès les premiers essais libres, l’équipe JDC Miller Motorsports préparé l’Oreca 07 LMP2 pour affronter les difficultés de la piste atypique de Sebring, notamment sur la dégradation des pneumatiques Continental en vue de doubles relais.
 
Après un bon départ, qui les voit suivre le rythme des meilleurs, leur voiture a rencontré dès la première heure de course un problème sur la suspension arrière qui les obligé à changer la pièce défectueuse. L’équipage s’est alors retrouvé loin de la tête de la course, les privant ainsi des stratégies combinées avec les safety car, ils sont dès lors condamnés à une course poursuite avec un top 10 comme seul objectif réaliste !
 
Malheureusement le fond plat a également été endommagé dans l’incident, ce qui a rendu la voiture difficile à piloter à cause du manque d’efficacité aérodynamique. Cela n’a pas empêché Nelson Panciatici et ses équipiers de continuer à attaquer pour revenir à une belle 9ème place du classement général.
 
De plus, les DPI se sont montrés nettement plus rapides que les LMP2, rendant la tâche encore plus compliquée pour les pilotes de l’Oreca 07 de l’équipe JDC Miller Motorsports :
 
Nelson : « Dès les essais on s’est vite rendu compte que les DPI étaient plus rapides que les LMP2 et que la seule possibilité pour bon un résultat était de faire une voiture parfaite pour la course et de jouer sur les safety car. Nous avons pris un bon départ et tout se déroulait comme prévu, malheureusement un incident mécanique nous a privé de notre stratégie et de tout espoir de finir devant. Heureusement, l’équipe JDC Miller Motorsports a su réagir rapidement et nous a permis de remonter dans le classement et malgré une voiture délicate à piloter, on n’a rien lâché avec mes coéquipiers, Simon Trummer et Robert Alon, pour revenir dans le top dix !
 J’ai pris vraiment beaucoup de plaisir à piloter sur cette piste de « caractère », les problèmes mécaniques font partie du jeu, il faut savoir les accepter même si c’est dommage car je reste persuadé que l’on avait le potentiel, équipage et voiture, pour faire un bon résultat.  
 Les 12 Heures de Sebring sont une course magique, remplie de belles émotions et où l’on prend un immense plaisir, j’ai hâte d’y retourner pour prendre ma revanche ! »
 
Prochain rendez-vous sur le circuit de Watkins Glen du 28 juin au 1er juillet, l’équipe JDC Miller Motorsports et ses pilotes voudront faire un bon résultat !