HOME 

DES POINTS IMPORTANTS POUR DUQUEINE ENGINEERING ET NELSON PANCIATICI !

EUROPEAN LE MANS SERIES 2018 - 4 HEURES DE MONZA

DES POINTS IMPORTANTS POUR DUQUEINE ENGINEERING ET NELSON PANCIATICI !

A l'arrivée de la course, c'est finalement une sixième place peu en rapport avec le niveau de performance de l’Oreca 07 de l’équipe Duqueine Engineering dans une course marquée par de nombreux safety car qui ne leur ont pas été favorables, mais aussi des points importants dans l’optique du championnat !

L’ingénieur Max Favard fait un excellent travail depuis le début de la saison et Nelson, bien épaulé par ses coéquipiers, Pierre Ragues et NICO JAMIN, le concrétise sur la piste, c’est ce qu’on peut appeler une équipe homogène !
 

Nelson : « Nous avons manqué de réussite ce week-end. Nous...

Lire la suite...

EUROPEAN LE MANS SERIES 2018 - 4 HEURES DU CASTELLET

DUQUEINE ENGINEERING ET NELSON PANCIATICI MONTENT SUR LE PODIUM !

DUQUEINE ENGINEERING ET NELSON PANCIATICI MONTENT SUR LE PODIUM !

Le Team Duqueine signe son premier podium de la saison en décrochant la troisième place de la catégorie LMP2 aux 4 Heures du Castellet.

Dimanche 15 avril à midi, Pierre Ragues s’élance le premier au volant de l’Oreca 07 numéro 29. Auteur la veille du cinquième chrono de la session de qualifications, le Team avait à coeur de marquer les esprits d’entrée de course dans cette nouvelle catégorie.

Le pilote s’illustre par un départ rapide et passe rapidement P3. Les trente premières minutes de course nous offrent un spectacle fort avec une lutte l’opposant à André Negrao au volant de la Signatech Alpine Matmut #36. Aux alentours de l’heure de course, un événement vient ralentir l’engouement du team, un contact avec la LMP2 Cetilar Villorba Corse relègue Duqueine Engineering à la quatorzième place. Ce qui aurait pu marquer une défaite se révèle être le tournant de la course.

Nelson Panciatici lui succède et remonte l’Oreca 07 à la troisième place, à moins d'une seconde du premier, après un relai de haut vol.

Dernier à entrer en piste, Nicolas Jamin signe une première course ELMS d’une grande qualité. Avec un pit stop de plus que les leaders de la catégorie, le team attaque les quarante dernières minutes au pied du podium. Après une lutte de plusieurs minutes, Jamin prend le dessus sur Pierre Thiriet au volant de cette même Signatech Alpine Matmut numéro 36 et passe P3 et signe aux côtés de Pierre Ragues, Nelson Panciatici et tout le team Duqueine le premier podium de cette saison 2018 d’European Le Mans Series.

Yann Belhomme, Team Manager : "Je suis ravi de la performance de mon équipage. Ils ont fait des relais très solides et très performants. Les pneus Michelin ont fonctionné à merveille en montrant une constance dans la performance. Ma grande fierté et mes felicitations vont a mon équipe emmenée par Max Favard. Ils ont fait un travail extraordinaire car le programme s’est décidé tard et ils n’ont commis aucune erreur et des performances durant les pit stop à la hauteur des grandes équipes. Je veux donc profiter de ce premier communiqué pour mettre a l’honneur : Max, Mick, Barbiche, Alex, Loic, Carbone, Chris, Thomas, Julien, Alison et Lucie. Des remerciements spéciaux à Signatech Alpine et ORECA pour le soutien et le transfert de connaissances. Quel meeting! La Grid Walk noire de monde... Quelle émotion. L’ELMS est vraiment un championnat extraordinaire ! Gilles et moi avons pris un plaisir fou ce week-end !"

Nelson Panciatici : "Réaliser un podium pour la toute première course de l'équipe en LMP2 est une grande satisfaction mais au regard du niveau de performance que nous avions ce week-end, nous aurions même pu espérer un peu mieux si tous les événements avaient été avec nous. Il faut féliciter toute l'équipe qui s'est très vite adaptée à l'exigence de la catégorie LMP2 et nous a permis de bénéficier d'une voiture très rapide. Mes coéquipiers Pierre Ragues et Nicolas Jamin ont fait un super boulot et de mon côté j'ai pris beaucoup de plaisir en piste, il y a eu quelques bagarres assez intenses et c'est comme cela qu'on aime le sport automobile. Le plateau LMP2 est plus relevé que jamais en ELMS et cela donne d'autant plus de relief à ce podium qui nous donne beaucoup d'envie et d'ambition pour la suite, même s'il faut rester prudent et continuer à travailler."

Une excellente entrée en matière pour le team Duqueine qui montre d’entrée de compétition ses ambitions pour la saison à venir. Prochain rendez-vous, le dimanche 13 mai au circuit de Monza !

NELSON PANCIATICI POURSUIT L'AVENTURE CHEZ DUQUEINE ENGINEERING !

EUROPEAN LE MANS SERIES 2018

NELSON PANCIATICI POURSUIT L'AVENTURE CHEZ DUQUEINE ENGINEERING !

Pour son passage dans la catégorie reine de l’ELMS, Duqueine Engineering a choisi des pilotes d’expérience engagés sur son Oreca 07. L ’écurie de Yann Belhomme, partie de la catégorie LMP3 après avoir repris Norma, a confirmé Nelson Panciatici aux côtés de Pierre Ragues et Nicolas Jamin. La structure tricolore disposera du support technique d’Alpine Signatech et d’Oreca.

« J’ai déjà vécu tr ois tr ès belles saisons avec l’équipe Duqueine Engineering et être présent pour l arrivée du team en LMP2 me rend tr ès heureux, commente Nelson Panciatici qui est double Champiçn d'Europe de la...

Lire la suite...

12 HEURES DE SEBRING 2018 (16 & 17 mars)

JDC MOTORSPORTS ET NELSON PANCIATICI DANS LE TOP 10 !

JDC MOTORSPORTS ET NELSON PANCIATICI DANS LE TOP 10 !

Dès les premiers essais libres, l’équipe JDC Miller Motorsports préparé l’Oreca 07 LMP2 pour affronter les difficultés de la piste atypique de Sebring, notamment sur la dégradation des pneumatiques Continental en vue de doubles relais.
 
Après un bon départ, qui les voit suivre le rythme des meilleurs, leur voiture a rencontré dès la première heure de course un problème sur la suspension arrière qui les obligé à changer la pièce défectueuse. L’équipage s’est alors retrouvé loin de la tête de la course, les privant ainsi des stratégies combinées avec les safety car, ils sont dès lors condamnés à une course poursuite avec un top 10 comme seul objectif réaliste !
 
Malheureusement le fond plat a également été endommagé dans l’incident, ce qui a rendu la voiture difficile à piloter à cause du manque d’efficacité aérodynamique. Cela n’a pas empêché Nelson Panciatici et ses équipiers de continuer à attaquer pour revenir à une belle 9ème place du classement général.
 
De plus, les DPI se sont montrés nettement plus rapides que les LMP2, rendant la tâche encore plus compliquée pour les pilotes de l’Oreca 07 de l’équipe JDC Miller Motorsports :
 
Nelson : « Dès les essais on s’est vite rendu compte que les DPI étaient plus rapides que les LMP2 et que la seule possibilité pour bon un résultat était de faire une voiture parfaite pour la course et de jouer sur les safety car. Nous avons pris un bon départ et tout se déroulait comme prévu, malheureusement un incident mécanique nous a privé de notre stratégie et de tout espoir de finir devant. Heureusement, l’équipe JDC Miller Motorsports a su réagir rapidement et nous a permis de remonter dans le classement et malgré une voiture délicate à piloter, on n’a rien lâché avec mes coéquipiers, Simon Trummer et Robert Alon, pour revenir dans le top dix !
 J’ai pris vraiment beaucoup de plaisir à piloter sur cette piste de « caractère », les problèmes mécaniques font partie du jeu, il faut savoir les accepter même si c’est dommage car je reste persuadé que l’on avait le potentiel, équipage et voiture, pour faire un bon résultat.  
 Les 12 Heures de Sebring sont une course magique, remplie de belles émotions et où l’on prend un immense plaisir, j’ai hâte d’y retourner pour prendre ma revanche ! »
 
Prochain rendez-vous sur le circuit de Watkins Glen du 28 juin au 1er juillet, l’équipe JDC Miller Motorsports et ses pilotes voudront faire un bon résultat !
 

NELSON PANCIATICI AU VOLANT DE LA F3 DUQUEINE VG5 !

Nelson a piloté la F3 construite par Gille Duqueine

Nelson a piloté la F3 construite par Gille Duqueine

Nelson Panciatici participait le week-end dernier à son premier slalom sur la piste de karting du Mans au volant d'une F3 Duqueine VG5 construite il y a plus de 30 ans par Gilles Duqueine. Un très beau symbole pour celui qui porte les couleurs du team Duqueine Engineering, de Gilles Duqueine et Yann Belhomme, en GT Tour puis en V de V Endurance Series depuis trois ans...

Tout est parti d'un coup de fil d'un spécialiste du slalom et propriétaire de plusieurs monoplaces Duqueine, Gérald Hervé, à Yann Belhomme, directeur général du team Duqueine Engineering. Gérald Hervé souhaitait inviter Nelson Panciatici à participer à son premier slalom, au volant d'une F3 Duqueine VG5, construite par Gilles Duqueine il y a près de 35 ans aux débuts de son aventure professionnelle.
 
L'expérience a été concluante avec une présence aux avants postes dans toutes les manches et un plaisir non dissimulé de Nelson Panciatici. Le pilote d'endurance, habitué aux courses de FIA WEC avec l'équipe Signatech-Alpine et de V de V Endurance Series avec Duqueine Engineering, a découvert ce nouvel univers avec beaucoup d'enthousiasme. 
 
Après avoir pris part à deux reprises au Rallye du Monte-Carlo, Nelson Panciatici confirme une nouvelle fois sa polyvalence et son désir de découvrir différentes disciplines du sport automobile. Mais, si comme toujours il a cherché à réaliser les meilleures performances possibles, l'essentiel était ailleurs dans ce week-end qui a surtout constitué une très belle aventure humaine. 
 
Nelson Panciatici : " Cela a été un super expérience pour le tout premier slalom de ma carrière, en plus j'ai été entouré d'une équipe de gens formidables autour de Gérald Hervé. J'étais fier de piloter cette F3 construite par Gilles avec qui j'ai partagé beaucoup de beaux moments au sein du team Duqueine Engineering. Le slalom est une discipline qui demande une mise en action très rapide et j'aime ça, en plus la F3 Duqueine a gardé toutes ses qualités, notamment sur piste humide, ce qui nous a permis d'être dans le coup, dommage d'avoir touché une quille, avec une pénalité de 3 secondes, dans le seul run sur le sec. L'ambiance dans le paddock est excellente et l'entraide entre les équipes aussi. Je suis prêt à remettre ça si l'occasion se représente. "

Un beau moment de nostalgie paragé avec toute l''équipe Duqueine Engineering et avec Gilles Duqueine en particulier !

Record pour Alpine et Nelson Panciatici au Mans

#goodtestday

#goodtestday

Nelson Panciatici et Alpine se sont illustrés lors de la journée test des 24 Heures du Mans. En milieu d'après-midi, Nelson signait un nouveau record de la catégorie LMP2 dans le temple de l'endurance.

A quinze jours du grand rendez-vous, c'est une performance de bon augure, d'autant que le rythme de ses coéquipiers, André Negrao et Pierre Ragues, s'est aussi avéré très bon.

Rendez-vous dans dix jours pour le coup d'envoi des essais qualificatifs de 24 Heures du Mans qui s'annoncent plus disputées que jamais dans la catégorie LMP2 qui réunira 25 prototypes.

#aNewChallenge

Nelson Panciatici continue avec Alpine en 2017

#aNewChallenge

Nelson disputera en 2017 sa cinquième saison consécutive sous les couleurs d'Alpine.

L'histoire d'amour entre le pilote, titré en ELMS en 2013 et 2014, et la marque, qui connaît un franc succès avec la nouvelle A 110, continue donc avec l'objectif de remporter les 24 Heures du Mans, après un podium en 2014.

Aux essais officiels de Monza, disputés les 1er et 2 avril, Nelson s'est distingué en signant le cinquième temps du platau LMP2. Il retrouvera ses coéquipiers André Negrao et Pierre Ragues aux 6 Heures de Spa, aux 24 Heures du Mans et aux 6 Heures du...

Lire la suite...
#museemauricedufresne #azaylerideau #valdeloire #collection #musees

Nelson Panciatici devient l'Ambassadeur du Musée Maurice Dufresne

#museemauricedufresne #azaylerideau #valdeloire #collection #musees

Nelson Panciatici a rencontré l'équipe du Musée Maurice Dufresne et a visité la collection exeptionnelle du Musée Maurice Dufresne à Azay-le-Rideau en Région Centre-Val de Loire. Le nouvel Ambassadeur du Musée Maurice Dufresne a été conquis par l'atmosphère et les magnifiques objets qu'il a pu voir : "Au delà de la fierté de porter les couleurs du Musée Maurice Dufresne, j'ai été surpris de la diversité et de la valeur hstorique des différents objets que j'ai pu admirer, chez Alpine nous avons le respect de l'histoire et du passé et cela correspond bien à nos valeurs. C'est un honneur d'avoir...

Lire la suite...

24 HEURES DU MANS 2017 (17 & 18 juin)

ALPINE ET NELSON PANCIATICI MONTENT SUR LE PODIUM !

ALPINE ET NELSON PANCIATICI MONTENT SUR LE PODIUM !

Déjà trés en vue lors de la Journée Test des 24 Heurs du Mans, qui avait vu Nelson Panciatici signer déjà le meilleur temps LMP2 en battant de plus de huit secondes le temps de la pôle position 2016, établissant ainsi un nouveau record de piste de la catégorie, démontrant ainsi la rapidité des nouvelles voitures et en particulier de l'Alpinje A470 !

?Passionnante de la première à la dernière minute, la 85e édition des 24 Heures du Mans restera certainement parmi les plus marquantes de l’histoire. Sous une chaleur suffocante, les 258 500 spectateurs ont assisté à une succession de rebondissements et de faits de course, éliminant la plupart des favoris pour la victoire absolue. Les LMP2 ont ainsi été placées sous les feux de la rampe, les Alpine A470 n'ayant pas été en reste face à la concurrence.

Huitième sur la grille de départ, Nelson Panciatici s’emparait immédiatement de la septième place. Appliquant à la lettre le tableau de marche de l’équipe, il s’ancrait au sein du groupe de tête des LMP2. À minuit, l’équipage n°35 était récompensé de sa régularité par une cinquième place provisoire. Dans le même tour que les leaders, le trio Panciatici / Ragues / Negrão conservait toutes ses chances de victoire !

Rythmée par des sorties de piste provoquants des neutralisations par ‘slow zone’ ou voiture de sécurité, la nuit était bénéfique à l’équipe Signatech Alpine Matmut, lorsque le soleil se levait, la n°35 s’était hissée en quatrième position. La remontée héroïque se poursuivait au cours de la matinée : le trio Panciatici / Ragues / Negrão prenait le meilleur sur les Vaillante Rebellion, qui avaient imprimé leur rythme pendant la première moitié de la course. À deux heures de la fin, la n°35 pointait non seulement en deuxième position de la catégorie LMP2, mais aussi au troisième rang du classement général ! Malheureusement à 40 minutres de l'arrivée,  André Negrão, qui gérait parfaitement la situation,se retrouvait sans freins à l’avant et échouait dans un bac à graviers. Il repartait puis s’arrêtait au stand, pour que les mécaniciens puissent changer les disques.

Après une course folle avec de multiples rebondissements l'Alpine n°35 pilotée par Nelson Panciatici, Pierre Ragues et André Negrão, termine épreuve mancelle en quatrième position du classement général et troisième de la catégorie LMP2. Après la victoire de l’A442B en 1978, la quatrième place de l’A470 n°35 constitue désormais le deuxième meilleur résultat au scratch d’Alpine aux 24 Heures du Mans ! »

 
 
Nelson Panciatici
« Ça aurait été fantastique de terminer troisième au général, d’autant que cette opportunité ne se représentera peut-être pas de sitôt. Mais nous montons sur le podium en LMP2 et c'est une juste récompense pour toute l'équipe. Nous n’avions pas le rythme le plus rapide pour la course, mais nous roulions sans faire d’erreur et cela était en passe de payer. J’ai passé un très bon week-end avec Pierre et André, nous formons un bon équipage et je crois que nous avons le potentiel pour obtenir d’autres bons résultats. » 
 

V de V ENDURANCE : 4 HEURES DE DIJON

VICTOIRE DE NELSON PANCIATICI AVEC LE DUQUEINE ENGINEERING !

VICTOIRE DE NELSON PANCIATICI AVEC LE DUQUEINE ENGINEERING !

Auteur de bons essais dans l'optique d'optimiser l'utilisation des pneumatiques Michelin pour la course,  la Ligier JS P3 N°9 de Nelson Panciatici et Lucas Légeret réalisait une course pleine d’autorité pour remporter la victoire avec plus d’un tour d’avance.

Après avoir manqué de réussite lors des courses précédentes, la Ligier JS P3 N°9 du team Duqueine Engineering retrouve la victoire à Dijon. Dans le rythme tout au long du week-end avec un deuxième temps lors des qualifications, Nelson Panciatici et Lucas Légeret ont connu une course sans nuage. Le jeune pilote suisse effectuait un excellent premier relais et rendait la voiture en première position. Avec toute son expérience et sa vitesse, Nelson Panciatici continuait de creuser l’écart et le duo terminait ces 4 Heures de Dijon avec une avance plus que confortable.
 

Yann Belhomme : « C’est le deuxième succès consécutif pour l’équipe en V de V Endurance Series et nous sommes bien sûr satisfaits même si nous aurions préféré que les deux voitures soient à l’arrivée. Nelson n’avait pas pu fêter son podium aux 24 Heures du Mans la semaine dernière car il n’avait appris la nouvelle que le lundi suivant la course, c’est un joli symbole de le voir sur le podium aujourd’hui avec nous. Nous savions que son duo avec Lucas allait fonctionner, Lucas progresse à son contact et il y a beaucoup d’échanges entre eux. Cette victoire est aussi celle de notre ingénieur Max qui a mis en plus une stratégie plus que parfaite et de tous les membres de l’équipe qui ont été très efficaces lors des pits stop avec des changements de pneus très rapides. »
 
Nelson Panciatici : « Je suis très content de cette deuxième victoire de la saison avec Duqueine Engineering. Je me sens très bien dans l’équipe depuis trois ans et je suis très heureux de pouvoir partager ce genre de moments avec tout le team. Lucas m’a impressionné durant son relais, il était rapide et a fait preuve de beaucoup de maturité pour son très jeune âge. Toute l’équipe a bien travaillé pour nous donner une voiture efficace et facile à piloter. Nous avions un excellent rythme et nous terminons avec une avance importante, c’est très positif. Cela nous replace dans la lutte pour le championnat et nous pouvons espérer vivre d’autres beaux moments d’ici la fin de saison. »
 

Honoré du nouvel Ambassadeur du Musée « Nelson Panciatici »

VIF SUCCÈS POUR LE RASSEMBLEMENT ALPINE ET RENAULT VÉHICULES ANCIENS AU MUSÉE MAURICE DUFRESNE !

Honoré du nouvel Ambassadeur du Musée « Nelson Panciatici »

Situé sur une propriété de plus de 6 hectares, au « Moulin de Marnay », près d’Azay-le-Rideau, le musée Maurice Dufresne abrite une impressionnante collection de véhicules, machines et objets d’époque, véritable patrimoine mécanique des années 1850 aux années 1950.

Cet hommage glorieux de l’ère industrielle participe au témoignage de notre histoire et devient une passerelle possible entre les générations passées et à venir, c’est donc en toute logique que le musée Maurice Dufresne organise des évènements liés à l’automobile et à son industrie.

Cette année, les voitures Alpines et...

Lire la suite...
Honoré du nouvel Ambassadeur du Musée « Nelson Panciatici »

VIF SUCCÈS POUR LE RASSEMBLEMENT ALPINE ET RENAULT VÉHICULES ANCIENS AU MUSÉE MAURICE DUFRESNE !

Honoré du nouvel Ambassadeur du Musée « Nelson Panciatici »

Situé sur une propriété de plus de 6 hectares, au « Moulin de Marnay », près d’Azay-le-Rideau, le musée Maurice Dufresne abrite une impressionnante collection de véhicules, machines et objets d’époque, véritable patrimoine mécanique des années 1850 aux années 1950.

Cet hommage glorieux de l’ère industrielle participe au témoignage de notre histoire et devient une passerelle possible entre les générations passées et à venir, c’est donc en toute logique que le musée Maurice Dufresne organise des évènements liés à l’automobile et à son industrie.

Cette année, les voitures Alpines et...

Lire la suite...
Nelson Panciatici en assurera le développement

Présentation de l'Alpine A110 Cup

Nelson Panciatici en assurera le développement

Alpine a levé le voile sur l’A110 Cup en présentant la version de course et en dévoilant les détails de l’Alpine Europa Cup.

Cette voiture, commercialisée au prix de 100 000 € HT, sera motorisée par le 1.8l turbo de série développant 270ch et disposera d’une boîte de vitesse séquentielle 3MO à six rapports. Son poids est est de 1050kg. Elle disposera d’un volant semblable aux LMP2.

Le châssis a été pensé compétition avec le montage de longerons spécifiques. Reliées à la partie arrière de l’arceau-cage, ces magnifiques pièces en aluminium taillé dans la masse permettent de relever le...

Lire la suite...
MUSÉE MAURICE DUFRESNE ET SON IMPRESSIONNANTE COLLECTION DE VÉHICULES ANCIENS

NELSON PANCIATICI POURSUIT SON RÔLE D?AMBASSADEUR AUPRES DU MUSEE MAURICE DUFRESNE !

MUSÉE MAURICE DUFRESNE ET SON IMPRESSIONNANTE COLLECTION DE VÉHICULES ANCIENS

Après une première année de collaboration fructueuse, le Musée Maurice Dufresne a reconduit Nelson Panciatici dans son rôle d’Ambassadeur afin de relier à nouveau leur passion commune de l’automobile et de la mécanique que le fondateur du Musée, Maurice Dufresne, a su sauvegarder au fil des années, constituant ainsi un véritable patrimoine historique.

Situé sur une propriété de plus de 6 hectares, au « Moulin de Marnay », près d’Azay-le-Rideau en Région Centre-Val de Loire, le musée Maurice Dufresne abrite une impressionnante collection de véhicules, machines et objets d’époque, véritable...

Lire la suite...